Fonction dépurative
Le foie peut subir différents maux. Sa faculté d’épuration du sang peut être amoindrie, il peut subir des lésions suite à la prise trop importante d’alcool (cirrhose) ou suite à une hépatite. Certaines substances naturelles contribuent à aider au bon fonctionnement du foie.
La Commission E du Ministère de la Santé allemand reconnaît l’usage des extraits dosés à au moins 70% de silymarine issu du Chardon Marie dans les hépatites toxiques et le traitement complémentaire des hépatites chroniques et de la cirrhose hépatique.
L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît comme cliniquement validé l’usage d’extraits standardisés de Chardon Marie comme traitement complémentaire des hépatites aiguës et chroniques provoquées par l’abus d’alcools, certains médicaments et substances toxiques.
  • Composants actifs:
Le Chlorhydrate de Bétaïne :
  • Lipotrope et hépatoprotecteur, entrave les dépôts lipidiques.
  • Réduit le taux d’homocystéine dans le sang, un résidu du métabolisme des acides aminés incriminé dans l’artériosclérose et l’ostéoporose.

Les flavonoïdes du Chrysantellum Americanum:
  • Améliorent la microcirculation veineuse périphérique et interviennent dans l’équilibre du métabolisme lipidique.
  • Augmentent la résistance des vaisseaux capillaires.
  • Stimulent la sécrétion biliaire et digestive. Facilitent l’élimination des calculs biliaires de toutes origines.
  • Dynamisent l’émulsion des graisses, comme les triglycérides et le cholestérol, éliminent le mauvais cholestérol.
  • Dépuratifs et hépatoprotecteurs.

L’isothiocyanate de sulphoraphène et les hétérosides du Raphanus Sativus (Radis Noir) en extrait sec cryobroyée : (Pulvérisation de la partie active de la plante préalablement séchée, broyée à froid sous azote liquide à -196°)
  • Excellents draineurs de la vésicule biliaire et du foie.
  • Cholagogue et cholérétique. (Cholagogue: Evacuation de la bile) - (Cholérétique = augmente la sécrétion biliaire, stimule le flux de bile et la vésicule biliaire).
  • La glucobrassicine facilite l’évacuation après le processus de biosynthèse lipidique.
  • La Commission E confirme « les qualités de stimulant des mouvements péristaltiques de l’intestin et l’action du Radis Noir sur les conduits biliaires, favorisant la circulation biliaire ».

Les silymarines composées notamment de silybine, silychristine et silydianine du Silybum Marianum (Chardon Marie):
  • Participent à la détoxification et agissent contre les dépôts adipeux par de puissantes propriétés protectrices et curatives des lésions hépatiques en stabilisant la membrane cellulaire du foie et en stimulant la synthèse des protéines hépatiques conduisant à la production de nouveaux hépatocytes, lesquels régénèrent le tissu hépatique.
  • Très efficaces dans le traitement de l’inflammation des canaux biliaires (collecte de la bile, synthétisée dans le foie jusqu’à son écoulement dans le duodénum).
  • Effet hépatoprotecteur contre diverses substances toxiques (alcool, paracétamol...) en réduisant les taux de SGOT, SGPT et bilirubine.

Les flavonoïdes exprimés en vitexine du Tilia Cordata (Aubier de Tilleul) :
  • Développent de remarquables propriétés de drainage des toxines,particulièrement utiles au niveau des voies urinaires.
  • Puissants dissolvants de l’acide urique, remarquables lors de cholécystites d’origines lithiasiques.
  • Excellents draineurs des voies biliaires et urinaires.
  • Antispasmodique lors de spasme du sphincter d’Oddi.

L’Acide alpha-Lipoïque:
  • Analeptique participant au processus enzymatique impliqué dans la conversion des sucres et graisses en énergie (production d’ATP).
  • Améliore la faculté d’épuration.

Les saponines induits par les alcaloïdes indoliques du Desmodium Ascendens:
  • Favorisent les protecteurs du travail métabolique et limitent la toxicité hépatique induite par le tétrachlorure de carbone.
  • Développent une action positive sur l’évolution du taux de transaminases.

Le Sélénium organique :
  • Primordial dans le bon fonctionnement du filtre hépatique et protège les cellules des dommages causés par l’oxydation des radicaux libres.
  • Très efficaces dans le traitement de l’inflammation des canaux biliaires (collecte de la bile, synthétisée dans le foie jusqu’à son écoulement dans le duodénum).

Références phyto: