Inflammations

Inflammation : réaction de défense immunitaire stéréotypée de l’organisme à une agression, manifestée par un érythème accompagné d’une vasodilatation locale, voire un œdème, parfois douloureux et pulsant, accompagnée d’impotence fonctionnelle. Deux phases angiologiques: - Vasculaire : libération de molécules préformées par les mastocytes, activation de protéines plasmatiques inactives et sécrétion de médiateurs lipidiques. - Cellulaire : margination leucocytaire, interaction des leucocytes et cellules endothéliales via les sélectines et passage de la paroi endothéliale par les leucocytes via les intégrines et les molécules d’adhésion.
En augmentant la circulation sanguine par vasodilatation, l’organisme provoque un œdème afin d’évacuer les cellules mortes et toxines avant d’apporter les lymphocytes.

Composants actifs:

La curcumine du Curcuma Longa (Safran des Indes) :
  • Un traumatisme physique endommage les cellules épithéliales, la cyclooxygénase, une enzyme formatrice de prostaglandine partant de l’acide arachidonique, intervient dans les processus inflammatoires et la croissance cellulaire. Mal régulée par une surexpression des COX-2, cette enzyme sera en majorité responsables de l’activité inflammatoire. La curcumine régularise et au besoin inhibe l’agrégation plaquettaire, la cyclooxygénase et lalipooxygénase ainsi que le facteur de transcription NF Kappa B induit par l’augmentation des cytokines (parfois due à la présence de la bactérie Helicobacter pylori) pour une réponse inflammatoire pondérée et adéquate.
  • Inhibe la protéine Kinase C (PKC) et bloque le signal du facteur de croissance épidermique (EGF).
  • Antiseptique et antibactérien, efficace lors de problèmes gastro-intestinaux et infections intestinales.
  • Puissant antioxydant, plus actif que la vitamine E.

Le Méthylsulfonylméthane, issu de distillation, une source naturelle de soufre :
  • Participe au drainage des tissus organiques, évacuant les symptômes inflammatoires. En formant ou en rétablissant les ponts de soufre, le MSM restaure rapidement la flexibilité et la perméabilité de la membrane cellulaire. Les pressions osmotiques cellulaires se contrebalancent supprimant l’origine de la douleur.
  • Soutient la réactivité de l’organisme face à des agents allergènes en dressant une barrière étanche. Par une action de compétition avec des agents parasitaires ou allergènes au niveau des sites de fixation de la paroi gastro-intestinale.
  • Indispensable à la formation de certains acides aminés, de vitamines du groupe B et s’associe à l’élaboration de la kératine et du collagène.
  • Essentiel au maintien de l’équilibre acido-basique de l’organisme, le MSM est également l’un des composants essentiel dans la production d’insuline.

Les acides boswelliques du Boswellia Serrata (Encens) :
  • Favorisent la microcirculation et renforcent la synthèse métabolique de substances pro-inflammatoires, naturellement présentes dans l’organisme, endiguant les processus d’intumescences articulaires et cutanées, sans engendrer d’effets secondaires attribués aux anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Inhibent l’enzyme synthétisant les leucotriènes, substances bronchoconstrictrices augmentant la réponse inflammatoire.
  • Augmentent la circulation sanguine dans les articulations peu capillarisées, et donc peu irriguées, engendrant un meilleur drainage et une meilleure nutrition.

La pipérine du Piper Nigrum (Poivrier Noir) :
  • Amplifie la biodisponibilité de la curcumine (jusqu’à 20 fois).
  • Concourt à l’assimilation du bêta-carotène et du co-enzyme Q10 et s’oppose à la déplétion du glutathion sous sa forme réduite(GSH).
  • Stimule la sécrétion des sucs pancréatiques (trypsine, chymotrypsine, lipase, amylase) et inhibe les enzymes de phase I (cytochrome P450).

Recherche phyto: