Mémoire
Le cerveau est le centre de contrôle de toutes les activités de l’organisme. Il compte environ 12 milliards de neurones qui établissent de multiples connections entre eux. Certaines de ces zones sont chargées de la mise en réserve de l’information : la mémoire. Dès la trentaine, une lente dégénérescence de ses cellules survient.
L’Organisation mondiale de la Santé reconnait comme cliniquement prouvé l’usage es extraits de feuilles de ginkgo dans le traitement symptomatique des déficits cérébraux légers à modérés liés à la démence sénile : pertes de mémoire, troubles de concentration, dépression, vertiges, acouphènes ou maux de tête sans autre cause connue que le vieillissement.
L’ESCOP, la Coopération scientifique européenne en phytothérapie reconnait l’usage des extraits de feuilles de ginkgo dans l’amélioration des performances intellectuelles chez les sujets âgés.
Composants actifs:
Le Magnésium:
  • Restreint la fatigue mentale. Fondamental à la transmission de l’influx nerveux.

Les glycosides, quercétine et terpènes du Ginkgo Biloba :
  • Exercent une action vasodilatatrice en dilatant les capillaires cérébraux, fonction essentielle à l’apport d’oxygène, de glucose et de nutriments.
  • Interviennent efficacement dans la préservation des fonctions cognitives et améliorent la faculté d’apprentissage.
  • Augmentent la viscoélasticité du sang, prévenant la formation de caillots. Les composants du Ginkgo Biloba sont de puissants antioxydants.

La Phosphatidylsérine de soja (Non OGM):
  • Génératrice du bon fonctionnement neuronal en augmentant la conduction électrique et en s’impliquant dans le maintien biologique des fonctions cellulaires. Grande biodisponibilité en traversant facilement la barrière hémato-cérébrale.
  • Indiquée lors de troubles cognitifs et de mémorisation, liés au surmenage intellectuel ou à l’âge, en augmentant également la capacité d’attention et de communication (fluidité du langage).
  • Participe à la libération de la dopamine, régulant l’humeur et contrôlant les sensations physiques et le mouvement.
  • Augmente la production d’acétylcholine, indispensable à l’apprentissage et à la mémoire.
  • Stimule le métabolisme du glucose dans le cerveau, principale source d’énergie cérébrale.
  • Réduit les niveaux de cortisol, une des hormones du stress, et active le facteur de croissance nerveuse (NGF) supervisant la santé cholinergique.

La Choline:
  • Fondamentale à la bonne communication psychique par sa participation à la biosynthèse de la phosphatidylcholine et de l’acétylcholine.
  • Le dimethylaminoethanol se transforme en choline sous l’action de la méthionine. L’acétylcholine transférase, une enzyme, synthétise ensuite la choline en acétylcholine. Cette enzyme dérive de la vitamine B5 sous l’action de l’acétyl-L-carnitine.

Le Co-Enzyme Q10:
  • Antiradicalaire puissant... Augmente la production d’énergie cellulaire par son activité co-enzymatique mitochondriale.
  • Les médicaments antipsychotiques de la famille de la phénothiazine, antidépresseurs tricycliques et les antihypertenseurs tels que méthyldopa, hydrochlorothiazide, clonidine et hydralazine, induisent une carence en co-enzyme Q10, laquelle préserve les fonctions neurologiques.

La Vitamine B5 - Acide Pantothénique:
  • Hydrosoluble, se transforme en coenzyme A, agissant sur le système nerveux et sur les glandes surrénales.
  • Cofacteur important à la conversion de la choline en acétylcholine, un neurotransmetteur capital pour la mémoire et indispensable au bon fonctionnement du cerveau. En participant à la synthèse de l’acétylcholine transférase, la vitamine B5 optimise le niveau d’acétylcholine...
  • Participe à la formation et à la régénération de la peau et des muqueuses et au métabolisme des lipides.
  • Essentielle à la régulation de l’adrénaline, de l’insuline et de la porphyrine, un précurseur de l’hémoglobine.
  • Intervient dans le catabolisme des glucides, des lipides et de certains acides aminés, et participe à la synthèse du cholestérol.

La Vinpocétine issue du Vinca Minor (Petite Pervenche) :
  • Stimule puissamment la mémoire en augmentant l’oxygénation et le débit sanguin, lesquels activent le métabolisme cérébral.
  • Vasodilateur cérébral. Prévient l’agrégation plaquettaire et les spasmes vasculaires cérébraux, souvent responsables de l’apparition de maux de tête, de migraines et de vertiges.
  • En accentuant la quantité de glucose consommée par les cellules nerveuses, la vinpocétine augmente les performances du “Cycle de Krebs“.

L’Huperzine A du Lycopodium Clavatum (Lycopode en Massue) :
  • Inhibiteur de l’acétylcholinestérase, une enzyme neurotoxique perturbant les neurotransmetteurs d’acéthylcholine à la fente synaptique.
  • Augmente le pouvoir d’attention et la mémoire vive.

Références: